Il n'y a pas de questions bêtes. Partant de ce constat, nous allons répondre à celles qui pourraient nous être le plus fréquemment posées.

(on ne résiste pas à ajouter un degré de pertinence après l'intitulé de la question)